Oncle Vania d’Anton Tchekhov

Distribution et mise en scène :

 

Alexandre Vladimirovitch Sérébriakov, professeur à la retraite : Vincent Gauthier

Éléna Andréevna, la jeune femme du professeur, 27 ans : Marie Hélène Viau

Sophia Alexandrovna (Sonia), fille d'un premier lit de Sérébriakov : Marie Hasse

Maria Vassilievna Voïnitzika, veuve, mère de la première femme du professeur : Syla De Rawski

Ivan Petrovitch Voïnitzki, « oncle Vania », son fils : David Mallet

Mikhaïl Lvovitch Astrov, médecin : Pascal Guignard

Ilia Ilitch Téléguine, propriétaire terrien ruiné : Hervé Maugoust

Marina, une vieille nourrice : Claude Gentholz

Sonia est la fille du professeur Sérébriakov et de sa première femme. Elle exploite le domaine avec le frère de cette dernière, son oncle Ivan, qu'elle appelle « Oncle Vania ». 

Elle est amoureuse du docteur Astrov depuis très longtemps, mais lui ne sait que se désespèrer de la disparition de la faune et la destruction des forêts. Il ne l'aime pas et ne la remarque même pas. 

C’est l'automne, le temps est gris et l’arrivée de son père et de sa nouvelle femme, Éléna, bouleversent la vie jusque-là paisible de cette propriété de province isolée. Astrov voudrait voudrait en effet séduire Éléna, et Vania en est amoureux. 

En fait, personne n’est capable d'aimer véritablement (sauf bien sûr Sonia et la vieille servante Marina, mais personne ne les voit) et personne ne trouve de sens à sa vie.

Oncle vania.jpg